• Elwing HM

L'EMPATHE

Et si on en parlait !

Tout le monde a entendu parler de l'empathie.

Vous savez, cette capacité à se mettre à la place de son prochain, à ressentir ce qu'il ressent, ce qui l’habite ...

Mais savez-vous vraiment ce qu’est un empathe ?

Un empathe est cet être doté du don de l’empathie.

Il se peut qu’il soit né avec ce dont, ou à mon humble avis, qu’il devienne empathe suite à des traumas ou expérience particulière.

Quoi qu’il en soit, le don d’empathie est complètement naturel et ne s’acquiert pas d’une manière artificielle.

L’empathe est totalement ouvert à ce qui se passe tout autour de lui. Il est capable de ressentir les émotions, l’état mental et les énergies des autres. Que cela soit en présentiel ou à l’autre bout du monde.

Sa sensibilité à la douleur des autres, fait qu’il cherche toujours à aider et à apporter du soulagement et de l’amour autour de lui, même s’il n’est pas vraiment conscient au début, de ce qui se joue à son insu.

Depuis son enfance, il se sent généralement vulnérable et très différent des autres.

Il est souvent submergé par des émotions dont il ne sait que faire. D’autant plus lorsque son hypersensibilité est considérée par son entourage comme une faiblesse, une tare ou un manque de courage. Car l’empathe ressent la souffrance d’où qu’elle provienne et réagit comme si c’était la sienne.

Il est sensible à toutes les injustices, Quels que soient les règnes que cela touche.

Son ressenti de la douleur et de la souffrance d’autrui, se fait à ses dépens, tant qu’il croit que tout ce qu’il ressent lui appartient.

Ce qui le conduit dans certain cas à préférer la solitude, allant parfois jusqu’à l’isolement, tant qu’il n’arrive pas à exprimer ce qui le submerge, ni lui donner du sens.

Mais avec l’expérience, il finit par savoir faire la différence entre sa souffrance et celle des autres. Il commence alors à prendre en considération son propre vécu et ses propres besoins vitaux.

Une fois qu’il prend conscience que ce sont ses capacités empathiques qui lui font ressentir toutes ces couleurs émotionnelles, ces pensées…, il reprend confiance et devient capable de faire le distinguo entre ce qui lui appartient et ce qui appartient aux autres.

Sinon la souffrance et le mal-être des autres continuent à être les siens et le gardent enfermé dans un inconfort difficile à vivre.

Ça peut prendre plus ou moins de temps pour qu’il s’éveille à lui-même. Mais quand il intègre enfin que ce qu’il ressent ne lui appartient pas toujours, c’est un grand soulagement. C’est une nouvelle ère chargée de possibilités qui s’ouvre à lui.

Son don n’est plus un poids, mais bien une bénédiction pour lui autant que pour les autres.

Ses prédispositions, sa compassion et son écoute hors norme, lui valent peut-être encore parfois de la fatigue et un besoin de se mettre en retrait. Mais une fois seul, il peut se dégager des miasmes accumulés auprès des autres et se recharger en énergie.

Son intuition et ses perceptions très développées le renseignent désormais en toute conscience, sur l’état émotionnel, énergétique, mental et spirituel des gens qu’il rencontre.

Il comprend profondément son prochain sans effort aucun et cherche toujours à l’aider.

Comme il a le cœur grand ouvert, certaines personnes recherchent sa présence et se confient facilement à lui. Pendant que d’autre le fuient, car il voit clair en eux.

Lorsque l’empathe éclairé est assez avancé dans sa faculté d’accueil, il peut percevoir l’abîme chez l’autre, sans y tomber. Il a alors la possibilité de créer par sa bienveillance et son ouverture de conscience, une atmosphère de soulagement et de détente, pouvant induire parfois une heureuse guérison sans intention au départ de la produire.

L’empathe éclairé ou l’empathe clairsentient, est un esprit libre. Un être digne qu’on ne peut enfermer dans des dogmes ou des activités qui n’auraient pas de sens pour lui.

Il a cette capacité à mettre en lumière le côté positif des gens. Il peut les aider à s’élever au-dessus de leur malheur. Les encourager à prendre conscience de leurs qualités et de leurs points forts afin qu’ils fassent front avec aisance à l’adversité.

L’empathe éclairé a tendance à valoriser son prochain sans calcul ni attente, juste pour lui faire du bien, juste pour l’aider à avancer dans sa vie, juste par amour du vivant.

Par le passé son altruisme et sa générosité, l’ont parfois rendu vulnérable à certains manipulateurs. Son envie d’aider et de porter secours, a pu faire de lui une cible facile pour les fourbes et les malhonnêtes. Car sa nature aimante et son désir de ne pas blesser son prochain, même s’il voit clair dans son jeu, peuvent faire qu’il garde silence dans certaines circonstances. Silence, pour ne pas rajouter de la souffrance à la souffrance. Ce qui lui a valu souvent d’être pris pour un pauvre naïf ou un simple d’esprit.

Mais grâce à l’expérience et aux prises de consciences, l’empathe fini un jour par embrasser la clarté et affirmer sa position en donnant le change face à la perversion de certains personnages.

Il n’a plus besoin de fuir. Il dit non quand cela requiert un non.

Parfois, lorsqu’il n’y a pas moyens d’avoir une parole vraie et sincère avec certaines personnes, aussi proches soient-elles, il peut considérer que c’est juste et sage pour lui de les mettre à distance.

C’est une manière pour lui de se préserver de leurs influences néfastes.

Il ne se sépare jamais par plaisir des gens qu’il a aimé ou qu’il continue d’aimer malgré leur désir de prendre le pouvoir sur lui. Il met simplement fin à l’abus et à la manipulation. Fin aux pertes d’énergie face à la négativité et aux tentatives de perversions.

L’empathe clairsentient sait que la séparation ne se produit que sur le plan physique et égotique.

Car sur les plans subtils qui échappent aux méandres de l’incarnation, les liens ne sont jamais altérés et restent intacts quoi qu’il se passe.

Il pressent que tous les êtres proviennent du champ de l’amour absolu, là où tout est beauté et perfection, là où la séparation n’est qu’une illusion et une chimère du plan physique.

Sa conscience éclairée et sa clairvoyance, lui permettent de discerner le faux du vrai et deviennent un rempart qui le protège des narcissiques malveillants et des égoïstes malintentionnés.

Sa réceptivité et sa clarté intérieure débusquent tous les mensonges et tromperies qu’il rencontre.

Il éclaire le faux et n’aspire qu’à l’authenticité et à la vérité.

À ce stade, il peut exprimer clairement ce qui le traverse et laisser cours à sa créativité en toute liberté.

L’empathe qui vit en parfaite harmonie avec son don, permet à sa vulnérabilité d’être une source intarissable de connaissance intuitive et de l’inspiration.

C’est en cela que réside sa puissance.

Cette puissante capacité de connexion au tangible autant qu’au subtil.

Le petit empathe en souffrance du départ devient en finalité un merveilleux pacificateur au service de la transcendance et de l’élévation des consciences.

Et vous, en êtes-vous un (une) ?

En connaissez-vous autour de vous ?

Merci de partager votre expérience, c’est toujours très enrichissant.


Elwing HM

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout