• Elwing HM

LA DÉCHIRURE DU VOILE

Mis à jour : sept. 20




Rien n’y prépare, ça arrive sans crier gare.

Un jour le voile se déchire, par petite touche, en cascade ou en avalanche. Cela survient sans prévenir, comme un ami qui vient rendre visite à l’improviste. L’ouverture se produit car rien ne peut plus arrêter le flux de la conscience.

Le mur de l’ignorance, des croyances et des projections a fini par se fissurer. La clarté s’est insinuée par les petites brèches de l’armure et a ébranlé toutes les certitudes. Les masques que l’on a longtemps adoptés, ont fini par tomber. Tout ce que l’on avait ingurgité comme formatages et conditionnements est apparu au grand jour. Le bain de superstitions et d’espérances dans lequel on a baigné et macéré pendant un temps, s’est tari. Les jugements, opinions et convictions qu’on a défendus bête et ongle, se sont effrités à l’aune de cette ouverture intérieure. Tout ce, à quoi on s’est identifié auparavant, s’est avéré pure illusion. Les barrières de l’ignorance sont tombées. La personnalité s’est libérée des repères factices et des valises trop lourdes à porter. Ultime nudité, vide et vertige…

Puis le sol s’est stabilisé, les nuages se sont dissipés, le ciel s’est éclairci et le soleil a offert sa chaleur. Les yeux se sont écarquillés devant l’extraordinaire beauté de la nature. Les oreilles ont écouté le silence, percevant des harmoniques indicibles. Le cœur ivre de joie, s’est ouvert à l’infini, en confiance. Alors la lumière a fait vibrer le corps au diapason de la vie. L’être s’est déposé dans l’antre de son cœur, nu et transparent, souverain de sa présence. Sublimes retrouvailles avec la quintessence de ce qui est.

Les priorités ont changé face à cette révolution intérieure. Autour de soi, c’est l’incompréhension et parfois le vide. L’entourage finira par s’y faire ou quittera le navire de la relation. Mais peu importe, car la croyance en la séparation n’est plus. L’illusion que l’autre est séparé de soi, s’est effondrée avec le reste.

Après ce retournement intérieur, la perspective de faire demi et de rejoindre la rive de l’ignorance n’est plus envisageable. La marche arrière n’est plus concevable quand on a goûté au nectar de son être. On prend part à la pièce de théâtre du monde, sans jamais plus jouer autre rôle que celui choisit d’instant en instant, par la lumière d’amour au cœur du cœur.

L’amour et la conscience pour unique guidance.


Elwing HM