• Elwing HM

LA LIBERTE


Il est un flambeau qui se dresse dignement dans le ciel.

Il parait qu’on peut le voir de toute part.

C’est le flambeau de la lumière qui pulse au-delà de toute frontière.


Si le goût de la liberté nous manque, alors on peut être sûr qu’en percevant ses lueurs, de prendre conscience de nos entraves.


Les nuages peuvent parfois voiler son éclat, mais la lumière de la liberté ne s’éteint jamais.

Son rayonnement est continu. Il invite en permanence à se défaire des peurs et à laisser la vie circuler simplement, dans l’inspire et l’expire, fluide et bienveillante.

As-tu déjà savouré la lumière de la liberté ?

T’es-tu déjà laisser bercer par ses fréquences et éclairé par sa brillance ?

Surtout, ne te détourne pas d’elle, si elle vient vers toi. Car, il semble que tu es fait pour elle.


Quand la liberté d'Être est bafouée, les cloches de l'éveil sonnent de plus en plus fort et cela risque de bousculer, bousculer un peu, beaucoup, passionnément ...

Mais que se passerait-il donc si tu t’autorises à goûter l’instant, en étant libre et alerte ?

Si tu te permets d’interroger le fondement de tes actes et leurs répercussions sur le vivant ?

Si tu questionnes tes pensées et la pensée unique sans craindre le courroux de qui que ce soit, ...


Que se passerait-il si tu t’extrais de la vision globale, pour embrasser ta propre vérité ?

Qu’arrive-t-il donc à celui et à celle qui empruntent le chemin du retour vers soi ?

N’est-il pas primordial de se connaître et de se reconnaître avant de participer librement à la danse du monde ?

N'est-il pas essentiel de s'octroyer la liberté d'interroger le chaos qui peut être en soi, et ou à l’extérieur de soi, au profit de sa propre cohérence et paix intérieure. ?

Si le monde extérieur est un reflet d’une part de nous-même, n’est-il pas judicieux de se regarder vraiment ?

De voir ce qui requiert notre attention et transformer ce qui a besoin de changer.

Comment peut-on être dans l’action juste, si on s’est privé de la liberté de penser et de ressentir par soi-même ?

Comment prétendre alors, à une évolution individuelle et commune, sereine et joyeuse ?

Il est probable que sans la liberté d'être et d’agir, la conscience s’étiole et s’endort.

Comment être pleinement au service de la vie et de ses lois naturelles, si on donne notre consentement à ce qui nous ôte la liberté de discerner ce qui élève de ce qui met plus bas que terre ?


Les raisons qui peuvent pousser à l’égarement et au désengagement vis-à-vis de soi-même sont nombreuses.

Mais la lueur perpétuelle et impérissable de la vie qui vibre en soi, trouve toujours une brèche pour s’extraire des tréfonds de l’ignorance et illuminer la conscience.

Quoi qu’il en soit, rien ne peut éteindre le flambeau de la liberté, car il culmine éternellement dans un ciel inaccessible à l’oubli.

Alors, que la lumière de la liberté rayonne pleinement dans ce monde, pour que chacun et chacune accèdent à la merveille de sa propre nature.


Elwing HM







Posts récents

Voir tout